Des urinoirs transformés en restaurants ?

Comme dans toutes les grandes villes, la necéssité de « toilettes urbaines » s’est fait très vite ressentir à Berlin.
Dès 1737, un fût , hébergé à l’abri d’un portail avait été mis à la disposition des habitants pris soudain d’un besoin pressant.Le fût une fois rempli était vidé dans les eaux de la Spree .Avant cela, on urinait un peu n’importe où ,et les voyageurs de l’époque ne manquent pas d’évoquer l’odeur parfois insoutenable de l’urine.
Les premières toilettes publiques virent le jour en 1865 et , dix années plus tard, elles furent 56.
En raison de leur forme octogonale, elles furent appelées « Café Achtereck »
En 1911, 139 édicules de ce genre existaient, à la grande satisfaction de la population masculine.Pour les femmes, il n’existait, pour des raisons invoquées de « sécurité et de bienséance » que des lieux payants et gardés dans des parcs et dans la « Rotes Haus ».
Aujourd’hui, plusieurs de ces édifices ont été réhabilités et servent de « restaurants ».
Le premier établissement de ce type, situé sur la « Rüdesheimer Platz » ouvrit ses portes en 2006.Depuis, plusieurs autres ont ouvert.

http://berlindabei.de/das-cafe-achteck.html

euh… Question bête… ils ne se servent plus des urinoirs je suppose… :astonished: :open_mouth: :laughing:

pour le reste… Pourquoi pas… une fois bien nettoyé et aseptisé… que ça serve de restaurants
warum nicht ?

Ben, apparemment, non .

aaa ?? t’es même pas sûr ??? :crazy: :laughing:

Bah, tout établissement de restauration doit bien avoir des toilettes, au minimum pour le personnel, non ? :laughing:

Les « Cheesefries » m’intriguent…

Bonjour,
A Muenchen, il existe, depuis l’année dernière je crois, un pavillon de toilettes pour hommes et femmes aménagé en kiosque, qui fait bar et petite restauration. C’est derrière la « Haus der Kunst », dans l’Englischer Garten.