Greyerzer Käse / Gruyère

Le Gruyère (nom de lieu) est la traduction française de Greyerz, un comté Suisse du district de Fribourg, (Greyerzer Grafschaft.) Comme l’a montré nebenstelle sur la photo, l’authentique gruyère, originaire du comté de Gruyère n’a pas de trous.

En France, on appelle abusivement « gruyère » tout fromage à pâte dure( avec ou sans trous) , qu’on peut râper.(gruyère râpé.)
Par contre, l’Emment(h)aler, fromage de la vallée de l’Emme, dans le canton de Berne a, lui, des trous.

On fabrique également de l’emmental en Savoie , exactement comme on fabrique du camembert dans de nombreux départements et pas seulement dans les départements normands, ce terme étant devenu un terme générique pour un certain type reproductible de fromage.
Mon beau- père, bressan d’origine, me reprenait sans cesse, quand je parlais de « gruyère » alors que le fromage qu’il avait acheté chez son fromager ou dans une « fruitière » était du « comté », dépourvu de trous.
Pour ceux qui , dans cette époque difficile, veulent faire des économies, je conseillerais l’emmental, car, pour le même volume, il revient moins cher en raison de son poids moindre, du aux trous. Par contre, si vous préférez les fromages à pâte dure qui ont du goût, je conseillerais plutôt le comté, ou, pour rester dans la note suisse le Beaufort et (à mon avis encore meilleur) l’Appenzell.

:wouaw:

Non, c’est « Greyerz » qui est la traduction allemande de la Gruyère, qui est une contrée romande! :wink:
Et Fribourg n’est pas un district, mais un canton!
(Très pratiques d’ailleurs, ces cantons bilingues, BE, FR, VS, pour la terminologie comparée, il a fallu trouver un PGDC en quelque sorte pour le vocabulaire administratif allemand et français, un peu comme au Sud-Tyrol avec l’allemand et l’italien)
Quant au beaufort savoyard, c’est bien joli, mais il a son prix! :open_mouth:

:merci: pour la mise au point! C’est vrai que le canton de Fribourg est, si je ne m’abuse, francophone. :blush:

2 tiers francophone, 1 tiers germanophone. A noter que si l’on dit « la Gruyère » ou le « comté de Gruyère » (est-ce à cause de cela que l’on assimile le gruyère au comté? :mrgreen: ), leur résidence était à Gruyères, avec un « s »!

Un joli petit texte de Kurt Tucholsky sur le sujet :" Wo kommen die Löcher im Käse her/ D’où viennent les trous du fromage ?"

:wink:

Et voilà, beaucoup de bruit pour rien, une famille et des invités brouillés, et nous, gros Jean comme devant, toujours privés de la réponse à la question fondamentale, existentielle, sans laquelle la vie ne vaut pas d’être vécue: « D’OU VIENNENT LES TROUS DANS LE FROMAGE? »
Ah les grands-pères, vous vous entendez aujourd’hui à nous troubler les méninges (sinon les ménages), l’un avec sa démonstration mathématique d’un couple en train de bien faire, l’autre avec ses phénomènes chimiques et physiques… Pouhhhhhh… Vivement demain qu’on se lève! :laughing:
(Auf jedem Fall weiß ich nun, was Löcher in den Bauch fragen bedeutet… :unamused: )

:wouaw:

un vrai connaisseur!

cela dit, j’aime bien le gruyère aoc aussi!